jeudi 21 novembre 2019

Mariage Forcé- Un Contrat Indécent (Lu par Gwen)

• Auteur : Caroline Mongas
• Genre : Adult Romance
• Volume : 1
• Format :   Ebook & broché
• Date de Parution : 21 Novembre 2019
• Note : 8/10






Il la désire, il la veut… il l’aura. 
À la mort de son père, le marquis de Verneuil, Diane voit sa vie basculer. Son frère Louis et elle découvrent que la famille est criblée de dettes.
Dans une ultime tentative pour renflouer les caisses, dévoré par la fièvre du jeu, Louis organise des tournois de cartes où il perd des sommes colossales face au duc Gabriel de Keyrac… jusqu’à parier la main de sa sœur.
Horrifiée, Diane se voit contrainte d’épouser Gabriel, le Duc noir : chassé de la cour de Versailles, balafré, impressionnant, froid et cynique, il est tout l’inverse du mari idéal.
Le Duc joue avec Diane comme un chat avec une souris, l’effraie autant qu’il l’intrigue… et l’attire ! Et si cette union forcée était la clé de sa liberté et de son bonheur ?








Diane est "la fille de", lors d'un bal, elle fait la brève rencontre du Duc de Keyrac. Lorsqu'elle rentre, son père est mort, par la suite elle se rend compte que la fortune de sa famille est dilapidé. Le frère se voile la face, Diane essaie de trouver une solution pour sortir sa famille des dettes, mais son frère continu de jouer ..... Jusqu'à la miser au Duc pour un mariage, Gabriel remporte la partie. Diane n'en revient pas, elle va quitter son domicile pour aller avec un homme qu'elle ne connaît pas tout cela à causes des vices et fierté de son frère. 

Comment va-t-elle s'adapter à cette situation ? Gabriel est-i vraiment l'homme de mauvais augures ? 

Une lecture plaisante au temps des rois, c'est la première fois que je lis une new romance « historique » tout y est, le vocabulaire, l'ambiance, les décors. Si au début le phrasé est déroutant, on s'y fait très vite et on se prend vite au jeu. On se doute bien que la vierge va finir avec le riche duc, mais on ne se doute pas de sa force de caractère, et ce, dont elle est capable par amour. Comme ne nous doutons pas des combines du roi. Pendant ma lecture, j'ai fais un rapprochement avec la belle et la bête (la belle avec le monstre, elle ne veut pas être là, sa prise de défense envers les autres...). La moral de ma lecture, il ne faut pas se fier aux apparences et aller au-delà du physique. La richesse d'une personne est bien ce qu'elle dégage et sa personnalité, bon là en plus le duc à une richesse pécuniaire lol. La fin est semi-ouverte avec juste une question qui subsiste, sinon vous avez une fin écrite noir sur blanc. 

Si vous aimez les histoires au temps de Louis XIV avec des rebondissements et de l'action, ce roman est pour vous.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire