lundi 16 décembre 2019

Just 17 (Lu par Gwen)

• Auteur : Emma Green
• Genre : Romantique, New Romance, Initiation
• Volume : 1
• Format : Ebook 
• Date de Parution : 16 Décembre 2019
• Note : 9.5/10






Une lycéenne rebelle. Un professeur hipster.
Un amour interdit.

Onze ans les séparent.
Mais la morale ne peut rien contre l’amour.

Elle est bien plus que son élève.
Il lui est formellement interdit.

Elle a tout à apprendre.
Il a tant à perdre…

Elle n’a que 17 ans.
Mais elle sait ce qu’elle veut : lui.







Lemon Chamberlain et une adolescente de 17 ans qui se cache derrière une frange un peu trop grande. Elle doit quitter salle Louisiane, c’est deux meilleurs amis, Caleb et Trinity, suite à l’incarcération de sa mère. Son oncle, Erza, l'héberge il va subvenir à ses besoins. La voilà chez les riches, elle a horreur de ça. Son nouveau lycée privé, la dégoûte. Malgré toute la noirceur de sa situation, elle trouve de la lumière, en son nouveau prof l’histoire, Roman Latimer, le hipster. 

Pourquoi, est-il à Saint-Georges pour enseigner ? Va t'elle le faire succomber malgré son jeune âge ?


Roman Latimer est un professeur d’histoire, il change de lycée pour aller enseigner dans cette structure privée . Même s’il à horreur de ce lycée et son ambiance, il n’a pas le choix. Il doit amasser assez d’argent pour Isaac. Quand une nouvelle élève, au prénom de Lemon, arrive dans sa classe, il est perturbé.


Il a 28 ans, essaie de ne pas céder à la tentation, mais va-t-il y arriver ? Va-t-il réussir à regroupé assez d’argent pour Isaac ?


Qui dit lecture d'Emma Green, mes autrices préférés, dit forcement bon moment. Un début de roman, où tout se met en place, puis la relation entre nous deux Comparses évolue doucement mais sûrement. Entre-temps, nous devons mener une petite enquête, pour savoir qui est l’auteur des vols commis au lycée. Ce que j’ai apprécié aussi, c’est les thèmes abordés, comme l’interdit, professeur élève. Les apparences qu’ils doivent toujours être sauvé dans la haute société. Notamment les relations homosexuelles, il y a aussi le thème de la maladie aborder pour les personnes avec des petits revenus. J’ai aimé que cela monte crescendo entre  nos deux héros. Frustrations, désirs, raisons cohabitent et font des étincelles. Je l’ai dévoré en 4 h 30, la nuit fut très courte, mais je ne regrette rien. Il y a un double point de vue, ce qui nous permet le savoir ce qui se passe dans la tête et dans le cœur de notre Roman et Lemon. 
Si vous aimez les lectures, où l’amour frôles et réside dans l’interdit ce roman est pour vous.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire